Page d'accueil
Menu
Nouvelle exposition à la Galerie du Sénéchal

Nouvelle exposition à la Galerie du Sénéchal

La Galerie accueille deux nouveaux artistes.
Les Lucs-sur-Boulogne
 
English :
Partager :
A partir du 02 juil.
Les Lucs-sur-Boulogne
Culture
de 10h00 à 18h00 Du samedi 02 juillet 2016 au dimanche 03 juillet 2016
Lieu :  La Galerie du Sénéchal,
Place du Sénéchal.
85170 Les Lucs-sur-Boulogne

TRAVAIL DE LA NATURE, DU TEMPS, DE L'HOMME.

Dominique COUSSEAU (sculptures)

Le bois est l'énergie première le plus souvent. Le bois que la NATURE a généré,puis façonné à sa guise,mais selon ses lois. Puis LE TEMPS en modifie la forme et les fibres quand celui ci n'est plus alimenté.

Alors ,comme un chercheur de forme,j'interviens pour tenter de magnifier l'objet dans un travail de plasticien. Après intervention,la forme finale parfois rude,parfois lisse,parfois colorée est ,le plus souvent,au service d'une idée.Celle-ci anime le projet et sa mise en scène (remembrement des terres agricoles,Paysans Sans Terre du Brésil,conflits de territoire, guerres, violences de l'humanité...).

L'objet fini peut être reproduit en BRONZE pour mieux l'inscrire dans la durée. Entre le paysage et la sculpture,une alliance de tous les instants. Egalement,entre le bois déjà transformé par les hommes pour lui donner une nouvelle VIE. C'est le chemin choisi.

Mon cheminement plastique est à la fois:

Reconnaissance du travail de la nature et intervention de la main pour aller chercher et soumettre au regard une troisième voie : celle de la transposition,de la transmutation,de la transformation,comme une alchimie. Enfin, le thème des MASQUES,pour signifier que l'humain est au centre de ma démarche plastique pour faire écho aux turbulences du monde,de la vie,de sa vie.

..............

Dominique HOSINGER (peintures)

Au départ, il y a de la matière colorée et il faut s’arranger avec tout ça. Au départ aussi, il y a une vie avec laquelle on finit par s’arranger. Et il faut dire et redire cet égarement de la vie dans ce qu’il a de merveilleux et de tragique. Mon goût pour les arrangements de matière a, pour un temps, cédé la place à l’emploi de l’huile comme unique médium. L’huile me plaît en cela qu’elle a une capacité de maturation. Pour continuer sur la métaphore culinaire, l’huile ça mijote. L’huile me laisse réfléchir.

Les solides ancrages, quasi géométriques, qui structurent la plupart de mes tableaux luttent pour contenir les multiples sollicitations visuelles. « Espaces ouverts » témoigne de cette difficulté d’être et de vivre avec ses contradictions. Etendre, effacer, garder, exalter, recouvrir, découvrir, préserver, l’œuvre se construit dans ce va et vient permanent entre le doute et la certitude, entre la part d’héritage et mes propres inflexions. Un tableau est toujours cela : un objet cohérent d’infinies sensations. Après, comme disait Paul Rebeyrolle, il se passe quelque chose d’indéfinissable qui fait que le tableau existe.

 

galerie du sénéchal 

Retrouvez-nous sur Facebook

Pour rester en contact

Ma demande concerne :
 Formulaire de contact Général  S'abonner à la newsletter
Agence de création de sites Internet pour les professionnels et les collectivités située à Nantes