Destination artistique

[ Exposition ]

L’office de tourisme Vie et Boulogne accueille tout au long de l’année différentes expositions artistiques, pédagogiques, culturelles, environnementales… Elles ont vocation à faire vivre ce lieu. Plusieurs thèmes peuvent être envisagés, le territoire Vie et Boulogne est riche et ne manque pas sujet à mettre en lumière !

Du 1er février au 26 mars, Destination artistique met à l’honneur les artistes locaux.

Après avoir répondu à un appel à candidatures, 6 artistes et une association ont été sélectionnés pour exposer leurs créations, et aller à la rencontre du public. Cela offrira de surprenants regards croisés sur des savoir-faire, techniques et inspirations locales ou plus lointaines.

  • Du 01 au 12 février Aurélie Teixeira et Henri Bizière
  • Du 15 au 26 février Simone Fortin et Natacha Doleux
  • Du 01 au 12 mars Nathalie Graveleau et Jean Bourgoix
  • Du 15 au 26 mars Les artisans d’art du patrimoine

Blandine Le Pallec (à gauche), Emmanuelle Bouard (au centre) et Patrick Buti (à droite)

Les Artisans d’Art du Patrimoine

Le Poiré-sur-Vie

Ce collectif de 8 artisans a créé un pôle d’artisanat d’art. On découvre en ce lieu 5 ateliers de production et un grand show-room ouvert à tous.

Des professionnels des métiers d’art…
Maîtrisant leur savoir-faire de A à Z, ces passionnés transforment la matière, réalisent des pièces uniques. Leurs créations sont caractérisées par un contenu artistique et esthétique. Ils interviennent sur deux grands secteurs d’activité : la conservation et la restauration du patrimoine et la création contemporaine. Durant ces 15 jours, découvrez :

  • Emmanuelle Bouard, restauratrice en dorure à la feuille,
  • Wilfried Boudé, restaurateur de sculptures,
  • Patrick Buti, restaurateur de tableaux,
  • Léonie Goineau, restauratrice d’œuvres anciennes,
  • Blandine Le Pallec, peintre en décor,
  • Barbara Préau, tapissière en ameublement,
  • Athanase Soullier, sculpteur sur bois,
  • Alain Verger, vitrailliste

Les artistes s’alterneront tout au long de cette quinzaine pour vous présenter leur travail à l’Office de Tourisme.

Aurélie Teixeira (à gauche) et Henri Bizière (à droite)

Aurélie Teixeira

Saint-Denis-la-Chevasse

Petits et grands, venez (re)découvrir les légendes vendéennes !
L’illustratrice travaille en numérique, elle met en couleurs des atmosphères et émotions pour vous plonger dans de multiples univers.
Elle est également character designer soit dessinatrice de personnages, créatures et animaux de jeu vidéo – de la conception des habits aux mouvements en passant par leurs sentiments et caractères physiques.

Aurélie Teixeira sera présente vendredi 04 février de 10h à 12h30

Henri Bizière

Bellevigny

Huile, acrylique, aquarelle, pastel, le peintre travaille exclusivement – ou presque – au couteau. En recherche permanente de lumière et de vibrations, ses thèmes se veulent multiples, choisis au gré de ses émotions, de ses rencontres, il reste à l’affût de la moindre ombre ou rayon de soleil..
Henri Bizière utilise une palette riche en couleurs dans un style impressionniste, s’inspirant de la nature, cherchant l’expression fugitive d’un instant lumineux.

Henri Bizière sera présent vendredi 04 février de 14h30 à 17h30 et la semaine suivante.

Natacha Doleux (à gauche) et Simone Fortin (à droite)

Natacha Doleux

Aizenay

Aizenay est un véritable terrain de jeux pour les photographes qui veulent bien s’y prêter. La beauté de la nature et de la vie est à chaque coin de rue et à portée de main, même confinés dans quelques km² ou privés d’avion.
C’est lorsque la photographie met en lumière des choses ou des lieux que nous croyions jusque-là insignifiants ou routiniers qu’elle prend tout son sens.
Lorsque nous modifions notre point de vue, le monde prend alors une toute autre apparence.

Natacha Doleux sera présente samedi 19 février de 14h30 à 17h30 (sous réserve).

Simone Fortin

Saint-Denis-la-Chevasse

Diplômée des Beaux-Arts de Quimper, Simone Fortin puise dans une mémoire faisant référence autant à la statuaire classique ou primitive, qu’à d’autres courants : art brut, figuration, Arte Povera…
Le sujet s’impose comme une nécessité. Il lui faut alors trouver, récupérer, assembler, modeler. L’artiste obtient ainsi une sculpture presque immédiate, presque dans l’instant. Il lui importe alors de lui assurer une pérennité, tout en lui gardant une certaine fragilité.
Le carton, le papier deviennent à la fois éléments de lien et de modelage. En renforçant, par leur aspect pauvre, le sentiment de précarité, ils servent tout simplement son travail de la matière, de l’équilibre et du volume.

Simone Fortin sera présente samedi 19 et samedi 26 février de 14h30 à 17h30.

Nathalie Graveleau (à gauche) et Jean Bourgoix (à droite)

Nathalie Graveleau

Apremont

« La peinture est une cérémonie en solitude » Alain
Que faire quand on est peintre en panne de toiles ? On regarde autour de soi et soudain l’aspect organique de feuilles de cocotier devient un support évident.
La démarche de l’artiste est une recherche de transcription d’un imaginaire et de rêves dans une méditation où contrastent couleurs, formes et rythmes. L’acrylique grâce à sa texture, la richesse de ses pigments et sa simplicité de mise en œuvre se prête bien à cette réconciliation entre l’instantané d’une vision et la lente méticulosité des techniques utilisées.

Nathalie Graveleau sera présente les samedis de 14h30 à 17h30.

Jean Bourgoix

Aizenay

« Ombres et Lumières de la Ville »
En ville, aux tours toujours plus hautes, plus éclairées, des ombres se faufilent comme si chacune de ces tours voulait laisser son empreinte sur ses voisines, laissant des contours flous, des ouvertures peu perceptibles, des zones imprécises. L’art semi-abstrait lui a paru adapté à leur reproduction.

Une peinture semi-abstraite aux seconds couteaux.
L’art semi-abstrait est un courant figuratif, représentatif, souvent au dessin simplifié. Il donne à voir et laisse à imaginer. Chaque tableau de l’exposition a été réalisé en ce style et au couteau sur une réalisation déjà existante, elle-même faite au couteau ; un recyclage.